Assurance temporaire camping car

Plusieurs cas peuvent se présenter qui nécessitent une assurance temporaire de camping car. Il peut s’agir d’un achat avant l’immatriculation définitive du véhicule à votre nom, d’un prêt entre particuliers, d’une location auprès d’un professionnel ou d’un particulier, en cas d’import-export de camping car.

Comme pour tout autre véhicule, le camping car a une obligation d’assurance, même dans un terrain de camping.

Déjà, il est important de noter qu’à moins de 500kg, l’assurance de votre voiture pourra être étendue à votre camping car, tandis que entre 500 et 750kg, votre camping car aura sa propre immatriculation et donc une carte grise propre, mais pourra toujours profiter de l’assurance de votre véhicule. Enfin, si votre camping car fait plus de 750kg, vous devrez souscrire à une assurance à part pour son compte.

Cas où le camping car peut être assuré tous risques pour une durée temporaire

Tout d’abord, le contrat peut aller de 1 à 90 jours, sans tacite reconduction. La garantie la plus fréquemment proposée est la responsabilité civile avec défense et recours, mais des options complémentaires sont proposées, notamment une garantie contre le vol, les incendies ou les bris de glace, ou encore la garantie panne et accident, qui couvre les dommages corporels que vous pourriez subir, la responsabilité civile couvrant les dommages causés aux tiers.

Il est toutefois fréquent qu’un propriétaire de camping car qui le propose à la location l’ait déjà fait assurer tous risques et que le prix de location comprenne déjà ce coût.

Les conditions concernent le souscripteur, le véhicule et son utilisation

  • Le souscripteur : Le conducteur doit être âgé de 23 ans au moins et être titulaire du permis de conduire depuis plus de 3 ans, ou même 5 ans chez certains assureurs.
  • Le véhicule : Il doit être du genre VASP (Vehicule Automobile Spécialisé) ou VTSU (Vehicule Transformé Sorti d’Usine) et de carrosserie caravane, d’immatriculation française ou d’un pays adhérent à la carte verte
  • L’utilisation du véhicule : pour une utilisation privée ou professionnelle, sauf le transport onéreux de voyageurs ou marchandises, ou l’utilisation pour certaines activités comme les taxis, les auto-écoles, le transport de fonds, entre autres.

L’assurance temporaire camping car est également l’option qu’il vous faut si le camping car est destiné à être importé en France Métropolitaine, ou à être exporté de France Métropolitaine, pendant la période de garantie du contrat.

Exigences pour la souscription d’assurance temporaire tous risques pour camping car

En cas de location, le loueur comme le locataire peut souscrire l’assurance tous risques. Si elle est souscrite par le loueur, cette assurance camping car location sera incluse dans le prix de location, et lui garantira une couverture des dommages causés aux tiers comme à son véhicule. Cette possibilité concerne surtout la location à titre privé.

Le propriétaire d’un camping car qui envisage la location doit prévoir une extension de garantie pour le prêt.

La plupart des assureurs, afin de faire le devis de votre assurance tous risques camping car, vous demanderont les donénes de la carte grise, de votre permis de conduire et le relevé d’information à propos de votre bonus et des sinistres.

Le locataire qui souscrit l’assurance temporaire doit être le conducteur habituel du véhicule, bien que la carte grise puisse ne pas être à son nom.

Les garanties d’une assurance tous risques camping car

Elles sont de 2 ordres :

  • D’abord, les garanties tenant au véhicule : le vol, l’incendie, le bris de glace incluant les panneaux solaires, le contenu du véhicule qui doit être déclaré préalablement à l’assureur et pour lequel un plafond peut être fixé.
  • Ensuite, les garanties envers le conducteur, qui peut être limitée à un certain montant, et envers ses passagers et les tiers qui bénéficient généralement d’une garantie plus large.