Assurance voiture sans permis

C’est la Loi qui impose que tout véhicule terrestre à moteur soit assuré. Par définition, la VSP est dans cette catégorie, même s’il s’agit d’une voiture on ne peut plus sécuritaire et facile à manœuvrer. Mais c’est spécial une assurance auto sans permis ?

Les caractéristiques de l’assurance auto sans permis.

Fondamentalement, le système de couverture d’une voiturette est semblable à une assurance auto classique. Les offres sont les mêmes, dont principalement les formules : au tiers, tiers+ et la « tous risques ». Les niveaux de garanties, la franchise ainsi que les modalités d’indemnisation sont déterminés de la même façon.

Par contre le conducteur d’une VSP peut être mineur. De ce fait, ce sera à ses parents ou à son tuteur de signer le contrat d’assurance pour voiture sans permis. Sachant que ce même mineur doit être en possession d’un BSR ou d’un permis AM.

Ce que le conducteur subit quand il n’assure pas sa voiturette.

D’abord, si les policiers de la route ou les gendarmes s’en rendent compte, ce sera une amende de 3750 euros. Ensuite, il se peut que la voiture soit mise en fourrière. Mais par-dessus tout, en cas de sinistres, le propriétaire du véhicule sans permis devra s’occuper tout seul de l’indemnisation de la victime éventuelle.

Que faire pour trouver une assurance auto sans permis avantageuse ?

La solution est toute simple : il vous suffit d’aller dans la catégorie assurance voiture sans permis de Kronk, de remplir notre formulaire de souscription en ligne pour trouver les devis correspondant à vos attentes, de comparer les offres de nos partenaires, de choisir la meilleure et de valider votre souscription. Une demi-journée maxi, et vous êtes assurés !

Tout véhicule terrestre à moteur doit être assuré, qu’il roule encore ou qu’il soit immobiliséde manière définitive, sauf dans certains cas que la jurisprudence en la matière détermine (la voiture dont on a enlevé le moteur et les pneus par exemple). C’est la Loi ! Kronk répond succinctement à vos incompréhensions.

Pourquoi on peut conduire une voiturette sans permis ?

Ce type de voitures mis en vogue depuis les années 1990 est conçu pour être le plus léger possible (pas plus de 450kg) et le moins rapide possible (pas plus de 45k/h). Les concepteurs ont sans doute pensé que la vitesse et le poids des véhicules étaient les premiers facteurs  d’accidents de route. Les constructeurs ayant ajouté d’autres éléments optimisant la maniabilité du véhicule, cette accentuation de la qualité sécuritaire des VSP a motivé la possibilité d’une conduite sans permis.

Alors, pourquoi assurer une voiture sans Permis est-il obligatoire ?

D’abord, la voiturette est catégorisée dans ce que la Loi appelle « véhicule terrestre à moteur ». Ensuite, le fait qu’elle procure un degré de sécurité élevéne signifie pas qu’elle est à l’abri des sinistres ou qu’elle ne puisse pas en provoquer. Pour les autorités comme pour les assureurs, il s’agit aussi de protéger tout le monde contre les aléas de la conduite auto. En effet, le respect de la vitesse, la manœuvrabilité du véhicule et autres caractéristiques rassurants ne garantissent pas contre les éventualités d’une erreur ou d’une infraction routière.

Que risque le réfractaire à l’obligation d’assurer son Sans Permis ?

Le droit commun en réglementation routière s’applique quand on conduit une voiturette sans assurance :

  • une amende de 3750 euros
  • confiscation du véhicule
  • retrait de permis pour pas moins de 3 ans (pour les jeunes de 14 ans)

indemnisation des victimes à ses frais…

Une couverture pour auto sans permis est de même nature et portée que l’assurance pour une voiture « normale » : il existe les mêmes niveaux de garanties auto sans permis, les mêmes systèmes de franchise et de plafond… Mais il se peut que la première soit moins onéreuse. D’autant plus qu’avec un comparateur en ligne comme Kronk, le montant des devis est minimal.

À quel genre de voiture est dédié ce type d’assurance auto ?

L’assurance auto sans permis porte sur ce qu’on dénomme aujourd’hui : voiturette. Il s’agit d’un quadricycle léger à qui les constructeurs ont donné l’apparence et les mêmes fonctionnalités que les voitures traditionnelles. Mais ce sont des citadines, des cabriolets, des minicars… qui roulent à 45km/h au maximum. La différence  majeure, c’est que ces véhicules peuvent être conduits sans permis. Par contre, pour que leur mise en route soit autorisée, une assurance auto sans permis est obligatoire.

À qui est destinée la voiture sans permis ?

À ses débuts dans les années 1990, les voitures sans permis étaient conçues pour les malchanceux aux examens de conduite. Elles étaient réservées aux conducteurs de 16 ans révolus. Mais ensuite et jusqu’à nos jours, elles devenaient une sorte d’alternative, notamment pour diminuer le taux d’accidents en deux-roues. Elles étaient donc devenues accessibles même pour les jeunes de 14 ans. Cependant, ceux-ci devaient être en possession de leur brevet de sécurité routièreou au moins d’un permis AM. Autrement, la VSP est aussi destinée aux conducteurs infortunés qui se sont fait retirer leur permis de conduire.

 

One Reply to “Assurance voiture sans permis”

  1. Ca n’existe que chez direct temporaires. Je n’ai pas trouvé d’assurance temporaire voiture sans permis ailleurs. D’ailleurs on n’a pas réussi a souscrire chez vous ??? Normal ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *